Aromathérapie

1. L’aromathérapie c’est quoi ?

L’aromathérapie est la médecine qui soigne à l’aide d’huiles essentielles. Le mot est apparu en 1930, ce n’est pas ci ancien ! Encore appelées « essences », « essences aromatiques » ou « huiles volatiles », les huiles essentielles sont extraites des végétaux. Ces huiles fabriquent des huiles essentielles pour se protéger, se soigner, se réparer : elle leur servent à séduire les insectes pollinisateurs, se protéger des brûlures du soleil ou du froid, des prédateurs et des maladies, et enfin à guérir (blessures, maladies, attaques diverses…). Pour résumer, les plantes survivent grâce à leurs huiles essentielles.

Pour une utilisation des huiles essentielles dans le domaine de la beauté et du bien-être, on parle plutot d’aromatologie (logie = science, connaissance ; donc la connaissance des huiles essentielles) et lorsqu’on ne s’interesse qu’à l’odeur de l’huile essentielle, toujours dans un objectif de bien etre et non de soin, on parle d’aromachologie.

 2. Les huiles essentielles, c’est quoi ? Comment sont-elles extraites des plantes ?

Lorsque vous dites aimer l’odeur des oranges, des roses ou de la lavande, vous aimez l’odeur de leurs huiles essentielles. Ce sont les parfums concrétisés des plantes. Les huiles essentielles sont liquides. Elles sont huileuses mais, contrairement aux huiles végétales, elles ne sont pas grasses puisqu’elles s’évaporent. Si vous laissez un flacon ouvert, vous l’apprendrez vite à vos dépens !

Chaque huile essentielle est unique, possède son odeur et ses caractéristiques spécifiques. Certaines sont particulièrement épaisses (visqueuses), comme celle de myrrhe, d’autres très foncées. En général, elle sont de couleur jaune, mais certaines se distinguent : les huiles essentielles de camomille allemande et de tanaisie sont bleues, celle de sarriette, rouge, la bergamote est d’un très joli vert pâle, l’inule, vert émeraude…

Les huiles essentielles sont plus légères que l’eau et non miscible, ce qui permet de les séparer dans l’essencier de manière totalement naturelle. En revanche, elles se mélangent à l’alcool, à n’importe quel corps gras et à certains solvants.

Leur technique d’extraction est facile à expliquer, mais plus complexe à réaliser ! Les huiles essentielles sont dans les plantes. Il suffit d’aller les chercher. Il existe plusieurs facons de les extraire, mais deux procédés sont principalement utilisés : la distillation et l’expression.

Distillation

3. Pourquoi dit on que les huiles essentielles sont-elles très concentrées ?

 Une huile essentielle est l’essence, la quintessence même du végétal. Le degré de concentration en huile essentielle dépend de la plante, mais aussi des saisons, des variétés… On distingue les plantes à fort rendement (les clous de girofle dont on extrait 1 kg d’huile essentielle à partir de 10 kg de clous) de celles à faible rendrement (avec 10 kg d’origan ou de basilic, on n’obtient que 30g d’huile essentielle au maximum). La palme revient à la rose, qui ne fournit que quelques grammes d’huile essentielle pour 100 kg de pétales. Vous comprenez mieux le prix des huiles essentielles ! Mauvaise rentabilité … Souvent, les plantes qui en concentrent en belle quantité proviennent des régions ensoleillées. Quelques exceptions confirment cette règle, comme les pins de montagne.

4. Quelle est la différence entre une huile végétale et une huile essentielle ?

Rien à voir ! Contrairement aux huiles essentielles, les huiles végétales, telles que celles d’olive, d’argan ou de colza, par exemple, ne se volatilisent pas et sont constituées de 100% de graisses. L’huile essentielle, elle, correspond à la fraction odorante volatile de certains végétaux. Elle est composée de nombreuses molécules actives, et n’est pas grasse, au contraire : elle s’évapore facilement. Extrêmement concentrée, on l’utilise à raison d’une ou deux gouttes seulement à chaque massage. Mélangées à une large cuillère à soupe pour l’huile végétale ! Et puis les huiles végétales n’ont pas d’odeur ou presque… Les deux fonctionnent très bien ensemble puisque l’on conseille de diluer les huiles essentielles dans de l’huile végétale, par exemple pour un massage.

5. Quel est le principe actif des huiles essentielles ?

Il y a plus de 200 substances actives différfentes dans chaque huile essentielle ! Des alcools, des éthers, des terpènes, des acétates, des cétones, et des phénols… C ‘est l’ensemble qui lui confère ses propriétés, et non pas seulement le principe actif.

 6. Quelles sont les propriétés majeures des huiles essentielles ?

Elles sont extrémement anti-infectieuses, antiseptiques et antivirales. Ce sont les seules alternatives aux antibiotiques, et elles ont largement fait la preuve de leur efficacité dans ce domaine. Mais leurs aptitudes couvrent des domaines plus larges : elles sont antidouleurs, cicatrisantes, antihémorragiques, digestives, elles régulent l’immunité, les hormones, elles destockent les graisses infiltrées ou renforcent les vaisseaux sanguins… A chaque huile essentielle son rôle et, pour la plupart, ses multiples activités !

7. Sont elles vraiment des antibiotiques naturels ?

8. Y’a t il différentes qualités ?

9. Existe t-il des fausses huiles essentielles ?

10. Huile essentielle Bio ou pas Bio ?

BIO

11. Y a-t-il vraiment des différences entre plusieurs variétés de lavande, par exemple ?

12. Comment les fournisseurs analysent-ils les huiles essentielles ? Comment être sûr de ce qu’il y a dedans et de leur qualité ?

13. Les huiles essentielles peuvent-elles être considérées comme des médicaments ?

Aromathérapie vegelules_groupe

14. Y’a-t-il des restrictions d’usage ou des contre-indications ?

15. Si l’on souffre de plusieurs problèmes, peut-on tout soigner en même temps ?

16. Que faire en cas d’ « accident » avec les huiles essentielles ?

17. Existe-t-il des études prouvant l’éfficacité des huiles essentielles ?

18. Les huiles essentielles végétales (comme l’huile d’olive) sont-elles des huiles essentielles ?

19. Les hydrolats (et eaux florales) sont-ils des huiles essentielles ?

20. Peut on utiliser les huiles essentielles dans la cuisine ?

 

21. Comment les utilise-t-on ?

22. A quoi servent-elles ?

23. Sur quel problème agissent elles lorsqu’on les respire ?

24. Pourquoi sont elles actives sur plusieurs problèmes différents ?

25. Peut on les conserver indéfiniment ?

26. Y’a-t-il des pesticides dans les huiles essentielles ?

27. Peuvent elles être utilisées chez les animaux ?

28. Les huiles essentielles peuvent elles provoquer des réactions indésirables ?

29. Qu’est ce qu’un comprimé neutre ?

30. Les femmes enceintes peuvent elles utilisées les huiles essentielles ?

31. Peut on utiliser directement les huiles essentielles sur la peau ?

32. Les dosages peuvent ils être multipliés ?

 

 

 

0 Réponses à “Aromathérapie”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'atelier d'Ysyade |
SOPHROLOGIE-COACHING |
Externement Votre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Gestion environnementale
| ongaanti-cabinet
| Evaluation risques professi...